Coline

Khâgne

Accueil » Témoignages » Coline

Je me suis orientée vers une prépa pour garder un enseignement général et acquérir des méthodes et une culture littéraire solide. J’ai choisi celle de Saint-Brieuc pour trouver une ambiance plus détendue que celle des grandes prépas et parce qu’elle se trouve dans une ville proche de celle d’où je venais.

En arrivant au lycée Renan, j’ai découvert une ambiance d’entraide où les groupes de travail se composent rapidement. Lorsque j’étais lycéenne, je n’imaginais pas que la classe prépa puisse être aussi soudée y compris entre étudiants de première et de deuxième année (j’ai beaucoup été aidée par ceux de khâgne en latin lorsque j’étais en hypokhâgne). Par contre, le rythme de travail correspond à celui auquel je m’attendais et est très soutenu.

Les enseignants sont très impliqués dans notre parcours et s’intéressent vraiment aux étudiants et à leur progression. C’est d’ailleurs grâce à eux que j’ai profité des épreuves de la BEL (Banque d’Épreuves Littéraires) pour passer les concours d’Écoles de Commerce. Ce serait pour moi un moyen de travailler dans les ressources humaines.

Les deux choses qui m’ont le plus marquée dans ma scolarité de prépa est la découverte de pièces magnifiques grâce à notre abonnement au théâtre de La Passerelle et le voyage à Bruxelles en première année qui a permis aux étudiants de mieux se connaître et également de communiquer avec les professeurs dans un contexte différent de celui de la salle de classe.

Ces deux années de prépa étaient vraiment intenses. J’ai appris à travailler avec plus de régularité, mais aussi à relâcher la pression quand c’était nécessaire. J’y ai surtout rencontré des gens avec qui je vais rester amie longtemps !

Oui Non